Chào mừng đến với .: Diễn Đàn Y Khoa :..
Trang 1 của 2 12 CuốiCuối
Kết quả 1 đến 10 của 11
  1. #1
    Nhóm Tư vấn
    Ngày tham gia
    Sep 2008
    Đang ở
    phuong xa
    Bài viết
    1,061

    Mặc định Syndrome du Pyramidal ( muscle Piriforme )

    Bonjour,

    Chose promise chose due !

    Voici le texte du dr Maigne sur le post décrivant le cas de Mme Ngoc Van.

    Appel aux bonnes volontés pour de faire une traduction... N'hesitez pas de me contacter si vous avez besoin d'eclarcissement


    " Le syndrome du pyramidal ( Muscle piriforme )
    Jean – Yves Maigne


    Le syndrome du pyramidal (ou muscle piriforme) est la seule cause de sciatique non rachidienne en pathologie vertébrale commune. Quoique sa réalité ne fasse guère de doute, sa fréquence reste mal appréciée en raison de l'absence de signe clinique spécifique et exploration complémentaire qui emporte la conviction.

    Rappel anatomique
    Le muscle pyramidal nait de la face ventrale du sacrum, en dehors des 2ème, 3ème et 4ème ) trous sacrés. Il se dirige en dehors, en avant et en bas et passe dans la grande échancrure sciatique sans toutefois la combler complètement. Il délimite en effet le canal sus-pyramidal en bas (entre muscle et articulation sacro-iliaque) et le canal sous-pyramidal en bas (entre muscle, épine sciatique et ligament sacrotubéreux qui s'y insère). il se termine au sommet et en arrière du grand trochanter. Il est innervé par le nerf sciatique ou, directement par un rameau du plexus sacré. Sa racine motrice est S1. Il est rotateur externe de hanche et abducteur sur une hanche en flexion.

    L’intérêt de ce muscle en pathologie provient de ses rapports avec le contenu du canal sous- pyramidal : nerf sciatique, nerf petit sciatique (innervation cutanée de la face postérieure de la cuisse), artère ischiatique et paquet vasculo-nerveux pudendal. Ce dernier après être sorti dans région glutéale, s'enroule autour de l'épine sciatique et retourne dans le pelvis.

    Physiopathologie du syndrome du pyramidal

    1 - Hypertrophie du muscle
    La marche et surtout la course soumettent le muscle à des phases successives de contraction et étirement. Un entraînement poussé (impliquant une hypertrophie du muscle), des conditions atomiques défavorables (pas assez de place pour le nerf sciatique dans le canal sous pyramidal) pourraient rendre compte d'une compression du nerf sciatique. Une situatIon similaire se produit lorsqu'une pathologie de hanche (coxarthrose...) produit une contracture réflexe du muscle.

    2 - Traumatismes
    Une chute sur la fesse peut être à l'origine d'un hématome du muscle. Les micro-traumatismes comme en réalise par exemple la pratique du vélo (pression de la selle) pourraient aussi avoir des conséquences nocives sur le nerf.

    3 - Malformations anatomiques

    Il arrive que le tronc du nerf sciatique se dédouble. Le contingent supérieur passe alors non dans le canal sous-pyramidal mais dans le muscle lui-même. Ce contingent regrouperait les fibres destinées au nerf péronier. De telles anomalies ne sont .pas rares: elles sont rencontrées dans 15 à 20% des cas selon les auteurs. Les fibres intramusculaires seraient particulièrement exposées à la compression lorsque le muscle est étiré, mais aussi dans les conditions énumérées ci-dessus (hypertrophie, traumatismes).

    4) Autres causes
    Les cordons myalgiques liés à une souffrance segmentaire L5-S1 peuvent aussi siéger dans ce muscle. Comme dans tout syndrome cellulo-myalgique*, ils peuvent être actifs ou passifs. Passifs, ils ne sont que le témoin d'une souffrance segmentaire L5-S1. Ils ne sont pas douloureux spontanément. Actifs, ils peuvent être douloureux de façon spontanée. La douleur est alors soit locale, soit projetée à distance, dans le territoire sciatique.
    Le muscle pyramidal peut être le siège de points-gâchette en cas de sur-utilisation, de boiterie (pathologie coxo-fémorale) , de traumatisme du membre inférieur ou de raccourcissement de jambe par exemple. Eux aussi peuvent être actifs ou passifs.
    En raison de la proximité de l'articulation sacro-iliaque, toute pathologie de cette dernière pourrait retentir sur le muscle et le nerf sciatique. II s'agit d'une notion très théorique.

    Présentation clinique

    1) Signes fonctionnels
    Le syndrome du pyramidal se présente essentiellement comme une douleur de la fesse irradiant à la face postérieure de la cuisse voire de mollet. La station assise, la marche rapide ou la course peuvent aggraver les troubles. En revanche, la toux et l'éternuement sont sans effet. Ont été également décrites des algies pelviennes ou des dyspareunies liées à une atteinte du nerf pudendal.

    2) Signes d'examen
    La pression directe sur le corps du muscle est douloureuse et reproduit la douleur du patient et ses irritations. Le point de palpation se situe au centre d'une ligne joignant le trochanter au milieu du bord latéral du sacrum. II est parfois possible de percevoir le corps charnu contracturé à la palpation. On note l'absence de Lasègue et la souplesse du rachis.

    D'autre manœuvres indirectes sont susceptibles de réveiller la symptomatologie.
    La rotation interne passive forcée de hanche sur un patient en décubitus ventral genou fléchi à 90° (après avoir éliminé une coxopathie) est la plus classique.

    La manoeuvre de Pace et Nagle réalise une contraction active résistée des deux pyramidaux. Le patient est assis, jambes pendantes, genoux semi-écartés. Le médecin résiste de ses deux mains à une abduction bilatérale de hanche.

    La manoeuvre de Freiberg se fait sur un patient allongé sur le dos, jambes tendues. La jambe "symptomatique est progressivement placée en adduction-rotation interne (étirement passif du muscle).

    La manoeuvre de Beatty est la dernière décrite. Le patient est allongé sur le côté sain. Le pied de la jambe douloureuse est placé près du creux poplité. La hanche est alors en flexion et légère rotation interne. On demande alors au patient de soulever son genou ( quelques centimètres et de maintenir cette position, mettant ainsi en contraction le pyramidal.

    Diagnostic différentiel .

    Souvent, en cas de sciatique discale, la douleur part de la fesse, d'un point qui correspond précisément à l'aire de projection du corps charnu du muscle pyramidal. De même, la palpation d'un point douloureux à ce niveau (reproduisant bien la douleur spontanée) est une situation fréquente lors de l'examen d'un patient lombalgique ou sciatalgique. On peut donc se poser la question de la nature de ce point: muscle ou nerf ?
    Le nerf sciatique pourrait-il n'être douloureux qu'à son émergence superficielle ( canal sous pyramidal ) ? Ou s'agit-il de cordons myalgiques qui accompagnent la lombalgie ou la sciatique.

    Examens complémentaires

    1) Le scanner lombaire
    Le scanner rachidien est en général le premier examen pratiqué. Typiquement, il ne montre aucune hernie discale susceptible d'expliquer la symptomatologie.

    2) L'EMG ( Electromyographie )
    L'EMG est le meilleur examen quoiqu'il puisse être négatif. Il permet d'éliminer une atteint radiculaire et d'affirmer l'atteinte tronculaire. Il peut parfois préciser le niveau de la compression en étudiant les muscles fessiers supérieurs et inférieurs. Certains ont réalisé des EMG 1 membre inférieur dans une position (manoeuvre de Freiberg) réveillant la douleur.

    3) L'imagerie du muscle pyramidal
    Le scanner, l'IRM peuvent parfois montrer une hypertrophie du muscle, par rapport au muscle controlatéral. Dans des cas exceptionnels, il a été décrit des hématomes du muscles (secondaire à une chute), voire des abcès ou une tumeur.

    Traitement

    1) Traitement manuel
    Le contracter-relacher.
    Le patient est installé en décubitus ventral, jambes allongées Le genou est fléchi à 90°. L'examinateur, prenant appui sur la malléole interne, repousse ( légèrement la jambe, mettant la hanche en rotation interne et le muscle en tension. Il demande ( alors au patient une rotation externe de hanche. L'examinateur résiste à cette contraction pendant 10 secondes environ. Au relâchement, il étire le muscle au maximum pendant la même durée Cette manoeuvre est à répéter cinq fois environ.

    Auto-étiremens.
    Le patient est assis par terre, jambe côté sain allongée. Le genou côté douloureux est fléchi et sur-croise la cuisse, le pied côté douloureux venant se placer à la face externe du genou côté sain. Dans cette position, il lui est aisé, avec le coude ou la main, d'étirer le pyramidal lors de l'expiration (plusieurs séries de 10 chaque jour).

    2) Infiltration
    Comme pour toute infiltration musculaire, elle se fait à la Lidocaïne 0,5 ou 1 % (Xylocaïne*). L'injection se fait au point le plus douloureux, dans le corps charnu (au centre de la ligne joignant la trochanter au milieu du bord latéral du sacrum). L'aiguille doit être introduite assez profondément, si possible jusqu'à perception d'un tressaillement qui témoignerait de sa bonne position. On vérifie l'absence de toute irradiation douloureuse dans le nerf sciatique (situé en fait sous le muscle) et l'on injecte entre deux et cinq cc. Le patient doit être prévenu d'éventualité d'une parésie sciatique (20 à 30 minutes).
    Des manoeuvres d'étirement sont nécessaires après l'injection.

    3) Chirurgie
    L'intervention consiste en une neurolyse (= libération) du nerf sciatique, associée à une section du tendon du pyramidal près du trochanter. Quelques cas ont été publiés dans la littérature, avec des résultats globalement assez bons.


    · Jean Yves Maigne Chef de Service (Médecine Physique Hôtel-Dieu Paris)
    · DIU de Médecine Manuelle Faculté de Médecine Broussais-Hotel- Dieu


    Commentaires de nguoiphuongxa.

    Ce texte est extrait du cours sur la Médecine Manuelle – Ostéopathie du Diplôme Inter-Universitaire de la faculté de Médecine Broussais Hotel Dieu.
    Il fait référence aux notions de « points-gachettes» ou "triggler point" de Travell et Simons ( Myofascial
    Paint and Dysfunction, The Triggler Point Manual de Janet G. Travell et David G. Simon, Ed. Williams Wilkins )
    Et du D.I.M ( Dérangement Intervertebral Mineur de Robert Maigne ) Diagnostic et Traitement des Douleurs Communes d’Origine Rachidienne, Edition Expansion Scientifique Française )

    N'hesitez pas si vous avez des quetions !
    Lần sửa cuối bởi ngườiphươngxa, ngày 28-09-2008 lúc 18:27.

    Diễn đàn Y Khoa ^^!

  2. #2
    Cựu thành viên
    Ngày tham gia
    Jan 2008
    Đang ở
    TP.HCM
    Bài viết
    1,142

    Mặc định

    Bonjour nguoiphuongxa,
    Merci bcp, est-ce que vous avez des images de "Muscle du piriforme "?

    Dân tộc nhỏ cần có bạn bè lớn
    Diễn đàn nhỏ cần có tấm lòng lớn


  3. #3
    Administrator
    Ngày tham gia
    Jan 2008
    Đang ở
    Miền đông đất đỏ
    Bài viết
    1,621

    Mặc định

    Je pense que tu ne comprends pas bien le mot "muscle du piriforme" (òu piriformis muscle en anglais). Ici, c'est un image de ce muscle que je trouve facile pour toi pour imaginer, Bluerose.



    Et l'adresse du site: http://www.neurography.com/Images/Pi...iriformis1.htm (en anglais)

    Mạc vị xuân tàn hoa lạc tận
    Đình tiền tạc dạ nhất chi mai.

    (Mãn Giác Thiền Sư)

    Một ngày nào đó khi bạn thấy mình rất tự tin trong công việc, thấy hết sức thoải mái trong đơn vị điều trị của mình, thấy mình hiểu biết rất nhiều về chuyên môn của mình, có thể đó là ngày nghề nghiệp chuyên môn của bạn bắt đầu đi xuống dốc. Vì bạn không còn thấy sợi tơ ranh giới mong manh giữa cái đúng cái sai trong y khoa, bạn không còn thấy được chân trời kiến thức lúc nào cũng vẫn còn rất xa…
    (Koala)

  4. #4
    Nhóm Tư vấn
    Ngày tham gia
    Sep 2008
    Đang ở
    phuong xa
    Bài viết
    1,061

    Mặc định

    Merci ghostdoc, pyramidal est un terme ancien que j'ai appris quand j ' etais petit

    Je vous montre aussi le piriforme avec différentes situations avec le nerf sciatique et qui peuvent expliquer la symptomatologie observée lors des spasmes du piriforme

    Et la topographie des points de douleurs référees ( douleurs referees = douleurs ressenties à distance de l’organe lésé source de la douleur exemple le muscle piriforme est lésé mais on ressent les douleurs sur les autres points , mais pas au niveau du piriforme )

    pd = sont des points douloureux lors de la palpation



    Travaux pratiques.

    Je vous propose de faire un essai sur vos prochains malades qui auront la symptomatologie du syndrome pyramidal !

    Le patient est en décubitus dorsal comme montre la photo, la main gauche retient le genou droit, la main droite appuie sur la crête iliaque droite.

    Puis vous demandez au patient d’écarter le genou droit pendant que la main gauche pousse le genou vers la gauche pendant 10 secondes répéter 3 ou 5 fois . Et vous verrez le résultat !



    Images tirées de « Myopfascial Pain and Dysfunction – The Triggler Point Manual “ - J. Travell , D. Simons Ed Williams & Wilkins
    Lần sửa cuối bởi ngườiphươngxa, ngày 28-09-2008 lúc 18:23.

    "Cuộc đời quá NGẮN NGỦI nên đừng phung phí nó trong giận dữ căm thù người khác.
    Hoặc xót xa cay đắng vì những điều người khác gây ra cho mình"

    Trong Y Khoa, có 3 điều cần nhớ: lâm sàng, lâm sàng và lâm sàng
    .
    "Lâm sàng" là những gì còn lại, sau khi đã quên hết (nhại câu: " La culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié" )
    *Culture=kiến thức

  5. #5
    Administrator
    Ngày tham gia
    Jan 2008
    Đang ở
    Miền đông đất đỏ
    Bài viết
    1,621

    Mặc định

    Un petit mot pour nguoiphuongxa, est'ce que vous êtes né en France? Votre parents sont Vietnamiens, je pense. Vous êtes venu au Vietnam? Un peux curieux, vous pouvez refuser de répondre

    Mạc vị xuân tàn hoa lạc tận
    Đình tiền tạc dạ nhất chi mai.

    (Mãn Giác Thiền Sư)

    Một ngày nào đó khi bạn thấy mình rất tự tin trong công việc, thấy hết sức thoải mái trong đơn vị điều trị của mình, thấy mình hiểu biết rất nhiều về chuyên môn của mình, có thể đó là ngày nghề nghiệp chuyên môn của bạn bắt đầu đi xuống dốc. Vì bạn không còn thấy sợi tơ ranh giới mong manh giữa cái đúng cái sai trong y khoa, bạn không còn thấy được chân trời kiến thức lúc nào cũng vẫn còn rất xa…
    (Koala)

  6. #6
    Nhóm Tư vấn
    Ngày tham gia
    Sep 2008
    Đang ở
    phuong xa
    Bài viết
    1,061

    Mặc định

    Curieux va !

    Non il n’ y a pas de secret ! et en plus rien ne prouve ce que je dis est vrai !!!!!

    Oui, je vis en France et je suis Vietnamien ( en tout cas selon la loi Viet ....) je faisais mes études, jusqu’au bac, à Dalat dans une ecole ( maintenant fermée ) et que j’ai quitté le VN en 1973.

    Plus sérieusement

    Cher ami, essayez de traduire le texte du Dr Maigne en Viet , car ce sont des douleurs myofasciales tres frequentes mais pas ou mal diagnostiquées même ici en France parce qu’on n’a pas d’élément objectif ( tous les examens complémentaires Scanner, IRM, radiographie…echographie sont normaux ou ne correspondent pas à la symptomatologie ) mais le patient souffre parfois de façon chronique d’où l’errance des malades qui passent d’un médecin à l’autre aves une collection d' examens complementaires normale !!!!

    A part le syndrome du pyramidal, il y a aussi les cervicalgies basses des secrétaires ou des utilisateurs de clavier et ecran d 'ordinateur ( dans ce cas c’est le muscle élévator scapulae ( ancien angulaire de l'omoplate qui est en cause )…

    Ce sont des douleurs fonctionnelles mais très gênantes à évoquer après élimination des autres pathologies organiques ….

    Bon courage !!

    "Cuộc đời quá NGẮN NGỦI nên đừng phung phí nó trong giận dữ căm thù người khác.
    Hoặc xót xa cay đắng vì những điều người khác gây ra cho mình"

    Trong Y Khoa, có 3 điều cần nhớ: lâm sàng, lâm sàng và lâm sàng
    .
    "Lâm sàng" là những gì còn lại, sau khi đã quên hết (nhại câu: " La culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié" )
    *Culture=kiến thức

  7. #7
    Thành viên mới
    Ngày tham gia
    Aug 2008
    Đang ở
    sous le ciel
    Bài viết
    125

    Mặc định

    vous etes orthopedique ou neurologue?
    Lần sửa cuối bởi le chat paresseux, ngày 28-09-2008 lúc 18:30.

    Diễn đàn Y Khoa ^^!

  8. #8
    Nhóm Tư vấn
    Ngày tham gia
    Sep 2008
    Đang ở
    phuong xa
    Bài viết
    1,061

    Mặc định

    Non, je ne suis qu'un simple géneraliste pratiquant de l'osteopathie...

    @lechat, je pratique l'art de soigner les gens pas l'art de guerir ....

    En Médecine on guerit tres peu, mais on soigne beaucoup .....
    Lần sửa cuối bởi ngườiphươngxa, ngày 28-09-2008 lúc 18:42.

    "Cuộc đời quá NGẮN NGỦI nên đừng phung phí nó trong giận dữ căm thù người khác.
    Hoặc xót xa cay đắng vì những điều người khác gây ra cho mình"

    Trong Y Khoa, có 3 điều cần nhớ: lâm sàng, lâm sàng và lâm sàng
    .
    "Lâm sàng" là những gì còn lại, sau khi đã quên hết (nhại câu: " La culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié" )
    *Culture=kiến thức

  9. #9
    Thành viên mới
    Ngày tham gia
    Aug 2008
    Đang ở
    sous le ciel
    Bài viết
    125

    Mặc định

    J'ai une petite question concernante la nevralgie cevicobrachiale.
    Que faites vous en tant qu'un specialiste d'osteopathie devant un cas de herniediscale cervicale? Y a t il de manoeuvre speciale pour la traiter?
    Merci

    Diễn đàn Y Khoa ^^!

  10. #10
    Nhóm Tư vấn
    Ngày tham gia
    Sep 2008
    Đang ở
    phuong xa
    Bài viết
    1,061

    Mặc định

    Non ce n' est pas de la politique ce n'est qu'un petit clin d'oeil ( fallait pas traduire ) qu'on nous tient pas en rigueur, mais on ne sait jamais !!! Effacez la phrase s'il vous plait.

    Ah l'esprit des carabins...

    A propos dans les forums au VN on voit partout dans le reglement du forum " pas de politique, pas de pornographie...". certains de mes amis francais pensaient que la politique c'est ..... Ah ils sont bêtes ces francais

    C'est une minute de plaisanterie.... comme dans les films " missions impossibles " les vieux s' en souviennent , ce message s'auto-detruit dans une heure ..........
    Lần sửa cuối bởi ngườiphươngxa, ngày 28-09-2008 lúc 19:51.

    "Cuộc đời quá NGẮN NGỦI nên đừng phung phí nó trong giận dữ căm thù người khác.
    Hoặc xót xa cay đắng vì những điều người khác gây ra cho mình"

    Trong Y Khoa, có 3 điều cần nhớ: lâm sàng, lâm sàng và lâm sàng
    .
    "Lâm sàng" là những gì còn lại, sau khi đã quên hết (nhại câu: " La culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié" )
    *Culture=kiến thức

 

 

Thông tin về chủ đề này

Users Browsing this Thread

Có 1 người đang xem chủ đề. (0 thành viên và 1 khách)

Các Chủ đề tương tự

  1. CẤP CỨU TIM MẠCH: Hội Chứng Động Mạch Vành Cấp Tính (Syndrome Coronarien Aigu)
    Bởi lynn_ly trong diễn đàn Hồi sức - Cấp cứu - Chống độc
    Trả lời: 5
    Bài viết cuối: 22-12-2012, 00:02
  2. CẤP CỨU TIM MẠCH: Hội Chứng Động Mạch Vành Cấp Tính (Syndrome Coronarien Aigu)
    Bởi lynn_ly trong diễn đàn Hồi sức - Cấp cứu - Chống độc
    Trả lời: 0
    Bài viết cuối: 29-08-2012, 11:12
  3. Hội Chứng Thận Hư (Nephrotic Syndrome)
    Bởi albatros trong diễn đàn Thận
    Trả lời: 0
    Bài viết cuối: 31-12-2011, 09:56
  4. Syndrome métabolique
    Bởi ngườiphươngxa trong diễn đàn Tiếng Pháp
    Trả lời: 0
    Bài viết cuối: 12-10-2008, 19:08
  5. Dumping syndrome - Bài của dancronin
    Bởi cactus trong diễn đàn Ngoại tiêu hóa & gan mật
    Trả lời: 0
    Bài viết cuối: 01-01-2008, 05:13

Đánh dấu

Quyền viết bài

  • Bạn Không thể gửi Chủ đề mới
  • Bạn Không thể Gửi trả lời
  • Bạn Không thể Gửi file đính kèm
  • Bạn Không thể Sửa bài viết của mình
  •